BD, Documentaire, Roman graphique

Black-out

« Black-out », H. Micol/L.H.Phang, Futuropolis

Le revers de la médaille d’Hollywood n’est pas l’envers du décor mais bien sur nos écrans depuis toujours : un processus de formatage esthétique, politique et social. C’est beau, lisse, héroïque et manichéen et c’est conçu pour ça : la construction d’une identité occidentale, blanche et masculine. Hugues Micol rayonne de talent pour dérouler le tapis volant narratif de toute la percussion de son pinceau grandiose à Loo Hui Phang qui réussit en un seul récit et à travers un personnage – caméléon exceptionnel – à remettre en question notre grille de lecture de la grande histoire du cinéma.

Une révélation !

– Frédéric –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s