Littérature américaine, Romans, thriller, Western

Le pouvoir du chien

« Le pouvoir du chien », T. Savage, Gallmeister

Je vous présente les Burbank, deux frères qui possèdent une des plus grandes exploitations de bétail du Montana : Phil mène le ranch et ses cowboys d’une main de fer, et George gère l’administratif dans son ombre. L’équilibre de leur petite vie routinière, du lien étrangement tendu qui les unit, est bousculé lorsque George épouse Rose. Veuve, elle a un fils, Peter, adolescent différent qui ne se reconnaît pas dans les standards de ce que devrait être un homme dans cet Ouest sauvage. Mais on est en 1924 et la modernité frappe à la porte… La cohabitation et l’adaptation s’annoncent difficiles.

Quelle mise en scène pour ce percutant huis-clos familial et psychologique ! Tout se met en place de façon magistralement imperceptible, les pièces de l’échiquier s’avancent à pas de loup pour une montée en puissance crescendo jusqu’à la révélation finale, cette toute dernière phrase pleine d’implications et d’impact qui vous poursuivra longtemps
Un feu à combustion lente mais éblouissante !

– Nikita –

2 réflexions au sujet de “Le pouvoir du chien”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s