BD, Roman graphique

La Dame Blanche

« La Dame Blanche », Q. Zuttion, Le Lombard

Percutant, dérangeant, beau et poétique, « La Dame Blanche », entre fantasme, rêve et dure réalité, pénètre au coeur de ceux pour qui le deuil est presque impossible : le personnel des maisons de retraite. Avec l’aide de sa soeur, infirmière, Quentin Zuttion nous raconte les petits efforts quotidiens pour la dignité et l’amour de ceux auxquels nous tenons et que nous ne voyons pourtant plus qu’épisodiquement.

C’est bien plus fort que triste ! comme « Le Choeur des Femmes » et « Ne m’oublie pas »

– Frédéric –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s