BD, Roman graphique

Toutes les princesses meurent après minuit

« Toutes les princesses meurent après minuit », Q. Zuttion, Le Lombard

Tout ne se passe pas toujours comme dans les contes de fée… Après son touchant « La dame blanche », Quentin Zuttion revient avec un album sensible et lumineux, avec ses chaleureuses couleurs pastels et ses jeux d’ombres. Comme dans le théâtre classique, le récit suit une efficace unité de temps, de lieu et d’action : pendant 2 jours, dans le même pavillon de vacances à la fin de l’été, une famille vit le sentiment amoureux sous plusieurs formes. D’abord il y a Lulu, 8 ans, qui rêve de chevaliers sauvés par des princesses, et qui se verrait plutôt dans le rôle de la princesse, avec son ami Yoyo à secourir. Sa sœur Cam, 15 ans, a un secret : un petit ami plus âgé qui se glisse la nuit dans sa chambre. Et puis leur mère, qui s’inquiète de plus en plus des absences de leur père.

Désirs et déceptions, enfance, adolescence, découverte de soi et solidarité familiale se mêlent avec empathie et justesse dans ce beau récit qu’on sent très personnel et qui en même temps parlera à tout le monde, entre le roman « Un jour ce sera vide », « Les beaux étés », « Amore » et « Ne m’oublie pas ». Une très jolie découverte !

– Nikita –

Laisser un commentaire