BD, Histoire, Roman graphique

Les Portugais

« Les Portugais », Afonso/Chico, Les Arènes

Dans la lignée de « Sur un air de fado », ce roman graphique nous emmène lui aussi vers un pan méconnu (ou en tous cas, peu traité en BD) de la fresque historique du Portugal : celui de la migration massive de jeunes Portugais dans les années 70, durant la dictature de Salazar et la conscription obligatoire pour la guerre en Angola qui l’a accompagnée.

On suit ainsi deux de ces jeunes en fuite qui rêvent de Paris et ses lumières, mais à quel prix vont-ils y parvenir ? Trouver un job n’est pas si difficile : moyennant pots de vin, les autorités ferment les yeux sur les travailleurs sans papier car on a bien besoin de main d’oeuvre pas chère sur les chantiers, mais dans quelles conditions ? Dans les bidonvilles où ils résident, c’est la grande école de la débrouille… et des combines parfois pas très nettes. On est emporté(e) par l’histoire de ces deux personnages attachants dont l’un est tiré du père du scénariste, et par le trait enlevé du dessin, qui a des petits airs de Blain ou Pedrosa/Alfred… Un beau récit sur l’exil, la migration et l’intégration.

– Nikita –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s