Littérature islandaise, Romans, Voyage

Rosa Candida

« Rosa candida », Auður Ava Ólafsdóttir, Zulma

Arnljotur quitte son Islande natale avec dans ses bagages trois boutures de roses, héritées de sa défunte mère. Il laisse au pays un père vieillissant, un frère jumeau simplet mais aussi sa très jeune fille Flora Sol ainsi que la mère de l’enfant, Anna, une jeune étudiante de son âge qu’il ne connait presque pas.

Il prend son destin en main pour partir s’installer en presque ermite dans une roseraie monastique. Mais, entre le moine cinéphile qui lui prodigue des conseils, les appels étranges de son vieux père et Anna qui a absolument besoin de lui pour s’occuper de Flora Sol, la retraite d’Arnljotur va prendre un tournant inattendu

J’ai adoré me laisser porter par le chapitrage court et la narration intensive à la première personne qui nous plongent dans l’univers doux et bienveillant de ce petit bijou qu’est « Rosa Candida ».

-James-

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s