BD, Roman graphique

Merel

« Merel », C. Lodewick, Dupuis

Première BD pour cette jeune autrice bruxelloise qui a choisi de nous dépeindre une chronique sociale de la campagne flamande et sa vie rurale, émaillée d’une certaine rudesse. Le genre de bled où tout le monde se connaît un peu trop bien, véritable poudrière où la rumeur peut vite et terriblement s’enflammer. C’est ce qui arrive à Merel, quarantenaire un tantinet rustique, indépendante, passionnée de foot et des canards qu’elle élève, lorsqu’elle fait à l’un de ses amis du club local une blague anodine qui n’aurait fait sourciller personne dans la bouche d’un homme…

Il y a du Camille Jourdy (« Rosalie Blum ») chez Clara Lodewick : dans son trait semi-réaliste un peu naïf qui colle bien à sa protagoniste, mais surtout dans la tendresse qu’on sent chez elle pour ses personnages un poil perdus mais qui parviennent à se trouver (eux-mêmes et les uns les autres) pour former une jolie ode à ceux qui ne veulent pas rentrer dans les cases.

– Nikita –

1 réflexion au sujet de “Merel”

Laisser un commentaire