Littérature américaine, Romans, SFFF

Un psaume pour les recyclés sauvages

« Un psaume pour les recyclés sauvages », B. Chambers, L’Atalante

Froeur Dex a pris un virage à 180° dans sa vie pour devenir moine de thé : iel parcourt les routes de village en village pour y apporter la sérénité autour d’une bonne tasse de boisson chaude, et surtout le moment de partage et d’écoute qui va avec. Jusqu’à ce qu’un jour, ça ne lui suffise plus… et qu’au détour d’une forêt sauvage, iel croise le chemin d’Omphale, premier robot rencontré par un être humain depuis l’Eveil.

Becky Chambers nous offre un petit conte philosophique comme un territoire d’écoute rassurant, un havre où l’on peut douter et se questionner sur le monde qui nous entoure et celui à venir sans trop d’appréhension. Avec juste ce qu’il faut de curiosité, d’humour, de douce nostalgie, d’ouverture et de bienveillance ; et des dialogues très justes pour un duo de personnages à la dynamique extrêmement efficace et attachante. Il se dégage du tout un vrai équilibre, comme ce point d’une relation où les silences ne sont plus gênants mais confortables. Gros coup de cœur à lire pour les mordus de SF mais aussi comme porte d’entrée pour ceux qui sont plus frileux devant l’imaginaire !

– Nikita –

Laisser un commentaire