BD, Comics, polar, Roman graphique, SFFF

Moi ce que j’aime, c’est les monstres

moicequejaimecestlesmonstres=h


Les Librairies Flagey présentent :

« Moi ce que j’aime, c’est les monstres » – E. Ferris, Monsieur Toussaint Louverture

 

C’est dense, absorbant, bizarre, fantasque, insolite, truculent, succulent, étonnant, extraordinaire… brillant ! 

 

Dans le Chicago des 60’s, Karen, qui se rêve petite fille-garou, mène une vie presque paisible, même si pas exactement normale. Jusqu’au jour où sa voisine, Anka, est retrouvée morte dans son appartement. Karen, chapeau vissé sur ses oreilles velues, long imper’ claquant au vent, se lance sur la piste du meurtrier… 

moicequejaimecestlesmonstres
 

Pas étonnant que le récit d’Emil Ferris ait remporté 3 Eisner Awards. 

Rien n’est laissé au hasard dans ce journal intime hallucinant et halluciné, tous les éléments participent à la trame savamment tissée, à la tapisserie unique de cet éclatant kaléidoscope. Un vrai ovni que nous livrent les excellentes éditions Mr Toussaint Louverture, entre du Spiegelman (Maus), du Crumb, du Sendak, … 

Il est parfois difficile de se démarquer encore du reste de la production de BD, de nos jours, où on peut avoir l’impression quelquefois d’avoir déjà tout vu, tout lu.
« Moi ce que j’aime, c’est les montres », réussit avec brio, avec une originalité graphique et narrative qui sortent carrément du lot ! 

C’est dense, absorbant, bizarre, fantasque, insolite, truculent, succulent, étonnant, extraordinaire… brillant ! 

 

Nikita

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s